Photo Frédéric Bonan - Journal du Net
14.03 2018

Frédéric Bonan - Journal du Net

Infos recrutement

Au sein de sa boîte et dans son activité, le PDG d’I-Deal Development encourage l'idéologie de l’authentique businessman se distinguant par la flexibilité, la réactivité, le désir de se développer et la détermination. Les petites et moyennes entreprises accompagnées par I-Deal Development profitent entre autres de la solidité et du professionnalisme d’un groupe sans les obstacles afférents. Lancée par Frédéric Bonan, cette technique permet à la compagnie de croître. Dans le but d’assister efficacement les petites et moyennes entreprises sans les exigences liées à l’envergure d’une multinationale, Frédéric Bonan fonde I-Deal Development. Il souhaite aussi modifier le modèle économique inhabituel étudié chez Altran à l’origine de son succès.

Débuts de Frédéric Bonan dans le milieu professionnel

Les études stratégiques de la compagnie s'avéraient effectuées par Frédéric Bonan, nommé chargé de mission pour le spécialiste du conseil en marketing industriel 2MI quand il a commencé dans l'univers des affaires. Ayant envie de diversifier ses connaissances et d'étudier l'univers professionnel, le consultant intègre l'ESSEC pour y obtenir un master en commerce et en gestion. La découverte des particularités des marchés européens, asiatiques et américains se fait petit à petit chez Frédéric Bonan grâce à son cursus personnel et sa première expérience en consulting. Le futur conseiller occupe le poste de vice-président de la CNJE, œuvrant dans l'export en Asie et aux USA, entre son brevet de l'ENSMA et son diplôme d'études académiques de marketing de l'ESSEC.

Chez Altran, Frédéric Bonan a réalisé l’ampleur du savoir-faire, de l’autosuggestion, de la volonté et de la synergie dans le développement des petites et moyennes entreprises comme d’un groupe d’envergure mondiale. L'homme d'affaires a enrichi son expérience en méthode opérationnelle et en rentabilisation en plus de ses capacités en commerce et marketing durant son cursus au sein du réseau Altran Technologies. Au poste de responsable marketing, Frédéric Bonan a mis ses compétences au service d'Altran afin de promouvoir ses affaires régionales et d'investir le marché international du consulting en technologie. Durant ses premières années chez Altran, l’homme d’affaires s’est essentiellement focalisé sur le renforcement de centres de profit et le lancement d’un groupe influent d'auditeurs expérimentés.

Projets entrepris par l'homme d'affaires en tant que dirigeant d’I-Deal Development

En raison de son professionnalisme dans les projets de rapprochement, Frédéric Bonan a contribué à l'évolution du groupe Aequs, devenu un allié stratégique de Sira, un entrepreneur français. Dirigé par Frédéric Bonan, I-Deal Development a entre autres assisté le spécialiste de l’escarpin haut de gamme François Najar pour rentabiliser ses affaires. La société apporte ainsi un appui professionnel dans divers domaines grâce à sa compétence. Pour optimiser la stratégie de croissance du réseau Quest à l’échelle internationale, le gérant et Advisory Board Member offre des conseils en engineering et tire profit de ses capacités. Le bureau I-Deal Development a pour ambition de conseiller les directeurs de petites et moyennes entreprises dans leur programme de développement. Géré par son Président Directeur Général, il intervient à la fois sur le plan marketing opérationnel et les projets capitalistiques à haut rendement.

L’ancien CEO Frédéric Bonan a appuyé le partage d’expérience par le biais de la création de l’école supérieure Altran Management Institute. Ce système aide à renforcer les compétences du personnel et la croissance du holding en interne. Conformément au modèle économique novateur en vigueur au sein d’Altran, chacun des managers est responsable d’un des « centres de profits » faisant partie de l'organisation membre et dispose d’une grande liberté pour le rentabiliser. L'expertise de Frédéric Bonan l’a être placé au poste de Chairman du bureau d'audit Arthur D. Little en 2004. Il a réussi à remettre la compagnie sur les rails grâce à ses capacités en matière de rentabilisation. La succursale Altran se fait connaitre comme un large réseau d'enseignes indépendantes grâce au modèle d'affaires novateur, qui repose concrètement sur le partage des attributions, créé et réalisé par l’ancien CEO.